Quelle mutuelle choisir quand on travaille dans la communication ?

mutuelle communication

Les dépenses en frais de santé peuvent représenter un budget colossal dans l’année, sans oublier les divers imprévus. Pour bénéficier d’une bonne couverture, il est plus que nécessaire de souscrire une mutuelle santé. Comment trouver la meilleure compagnie d’assurance ? Quels sont les critères de choix ?

Qu’est-ce qu’une mutuelle communication ?

Une mutuelle santé couvre les membres en cas de problème de santé grâce aux cotisations versées. Pour les professionnels de la presse et de la communication, il est plus judicieux de se tourner vers une mutuelle spécialisée. Les garanties proposées sont différentes selon la formule choisie et sont classées en deux catégories :

  • Les offres individuelles ou personnelles

Une mutuelle communication propose des offres individualisées, soit une garantie santé, soit une garantie obsèques. Dans le premier cas, vous pouvez y souscrire pour vous protéger des aléas de la vie, ainsi que tous les membres de votre famille. La couverture peut être plus ou moins complète selon la formule. Dans le second cas, la mutuelle garantit le versement d’un capital en cas de décès, dont le paiement peut s’effectuer de différentes manières. Cette solution permet d’alléger les proches en cas de décès. Il est donc clair que dans l’un ou l’autre cas, les avantages d’une telle offre sont manifestes et chacun peut profiter de ses bienfaits, à court ou à long terme.

  • Les offres pour les sociétés

Les entreprises sont également tenues de couvrir leurs employés. Les packs sont disponibles selon les besoins des professionnels et leurs budgets. Mais, quelle que soit l’offre qui vous intéresse, il est conseillé de faire une simulation gratuite pour avoir une idée sur l’attractivité de l’offre.

Quelle formule choisir ?

Pour bien choisir un complémentaire santé, il faudrait évaluer ses besoins en amont. Si vous avez des enfants, il vaut mieux opter pour une garantie couvrant les membres de votre foyer. C’est d’ailleurs la formule la plus économique. De plus, la cotisation n’est pas majorée à partir du troisième enfant. Il faut néanmoins prêter attention aux garanties et options présentées par la mutuelle.

En outre, vous devez tenir compte de votre état de santé et de celui de votre famille. Par exemple, vous aurez besoin d’une bonne couverture en optique si vos enfants portent des lunettes. Il faut aussi noter que le prix d’une mutuelle varie selon le niveau de prise en charge et les options choisies. De la sorte, pour optimiser les dépenses, évitez de prendre une couverture complète pour un poste de santé dont vous n’aurez pas besoin. La formule économique par exemple est suffisante si vous n’avez aucun problème de santé. Mais une formule haut de gamme est à privilégier si vous avez des problèmes de dentition ou de vue.

Que vérifier dans son contrat d’assurance santé ?

Il existe plusieurs paramètres qu’il faudrait revoir à la loupe dans son contrat d’assurance. Il faudrait en effet vérifier les personnes prises en charge ainsi que les garanties : est-ce qu’elles vous conviennent ? Pendant les délais de carence, période pendant laquelle certaines garanties ne s’appliquent pas, vous ne serez pas couvert. Ils peuvent aller de quelques semaines à plusieurs mois, donc soyez vigilant.

Les tiers payants permettent de vous dispenser des frais de consultation dans un centre de santé, des médicaux prescrits sur ordonnance, des hospitalisations, etc. Néanmoins, toutes les mutuelles ne proposent pas ce genre de service. C’est une option qui pourrait être intéressante pour éviter d’avoir à avancer les frais de santé. Il faut aussi vérifier les clauses d’exclusion, car dans certains cas, l’assureur peut refuser de vous couvrir ou diminuer le montant de l’indemnisation.

La franchise est la partie des dépenses qui restera à votre charge en cas de sinistre. Lisez attentivement les clauses du contrat pour connaitre le montant à prévoir. Prêtez aussi une attention particulière aux plafonds des garanties, puisqu’au-delà d’un certain seuil, la compagnie ne rembourse plus. Enfin, les dépassements d’honoraires ne sont pas toujours remboursés ; or, ils sont très courants en chirurgie et en obstétrique.

Comment choisir sa mutuelle pour particulier ?
Comment choisir une mutuelle pour les professions libérales ?